Vidéo. Une famille au chevet du veau croisé Robocop au Monastier

Né le 25 novembre 2021 au Ségala du côté du Monastier dans les étables du Gaec des trèfles, le veau croisé Robocop doit son nom aux fixateurs qu’il s’est vu posés suite à une rupture des ligaments de la patte arrière droite. Et ce consécutivement à une bagarre entre vaches Aubrac au moment de la tétée du soir au lendemain de sa naissance. Depuis, l’animal reprend du poil de la bête progressivement.

Vidéo LD/Cyprien Rome, décembre 2021
Une aspirante vétérinaire de 12 ans

Son éleveuse Karen Carpentier, 44 ans, note « qu’en vingt ans, c’est seulement la deuxième fois que des soins orthopédiques sont nécessaires au sein de notre troupeau… C’est heureusement relativement rare. Au début, il fallait faire des pansements au veau qui étaient assez difficiles, car autour des broches. Maintenant on se contente de désinfecter autour de la plaie et de lui donner des antibiotiques pour l’abcès. On espère qu’après la cicatrisation Robocop marchera mieux. Pour l’instant il n’utilise pas trop cette jambe ». Dans sa rééducation, le veau croisé peut notamment compter sur l’appui d’Amaya, 12 ans. La jeune collégienne participe en effet aux soins des veaux en compagnie de ses parents éleveurs avec un objectif bien défini : « pour devenir plus tard vétérinaire en rural à Marvejols ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article