Vidéo. Une ambitieuse ferme aux dromadaires en Lozère

Jérôme Villedieu possède 25 chevaux dans son centre équestre, mais il est également à la tête d’un troupeau de 33 dromadaires aux Salles sur la commune d’Auroux, en Margeride. Un élevage, débuté dans le secret il y a deux ans et aspirant à s’imposer comme une production agricole inédite autour du lait de chamelle. En proposant notamment des cosmétiques sous la marque Dromazère. Cette future Ferme aux dromadaires en Margeride attend actuellement son agrément pour pouvoir vendre du lait, ainsi que ses 5 000 premiers savons, « 100 % français et 100% fait main », précise Jérôme Villedieu.

Vidéo LD/Cyprien Rome, septembre 2021

« Un vrai challenge »

« Il faut faire du définitif dès le début avec les dromadaires. » Jérôme Villedieu évoque ici les tenants et les aboutissants de ce projet hors normes. Mais aussi comment détecter le rut chez le chameau, les spécificités de la traite de la chamelle ou encore la nécessité d’une cage de contention pour le soins des chameaux. Visiblement jamais à court d’idées et toujours en mouvements, l’éleveur lozérien pense déjà aux diverses déclinaisons du projet qu’il porte, soutenu par cinq associés au sein du Sas team Margeride. « Créer une caravane pour pouvoir visiter la Margeride à dos de dromadaire au plus tard l’été 2022. L’idée est de pouvoir accueillir du monde sur des visites, faire découvrir la traite et tout l’environnement du grand camélidé via un musée… C’est un vrai challenge ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *