Vidéo. Un mariage d’espoir pour un Malien menacé d’expulsion en Lozère

Sous la menace d’une obligation de quitter le territoire français, le musicien malien Alkaba Tounkara s’est marié ce samedi à la mairie de Florac avec l’aide médico-psychologique floracoise Marie-France Aberhard au son des différentes batucadas avec qui il joue habituellement. Plusieurs manifestations en Lozère en sa faveur ces dernières semaines n’ont en effet pas permis sa régularisation. Le surnommé Ali est pourtant parfaitement intégré en Lozère où il intervient dans de multiples associations caritatives et culturelles depuis son arrivée il y a maintenant trois ans.

« Au-dessus des lois, il y a des sentiments humains d’amour »

Pour la maire floracoise Flore Thérond, cette union a une portée symbolique universelle et constitue en soi « une victoire même si elle n’est pas totale puisque la menace d’OQTF qui concerne Alkaba Tounkara est toujours en vigueur. Au-dessus des lois, il y a des sentiments humains d’amour qui sont plus forts que tout ». Un démarche à laquelle s’associe le réseau RESF Lozère et sa représentante Patricia Grime, pour qui « c’est un grand moment d’émotion, on a un peu tous les larmes aux yeux… Après, on leur souhaite tout le bonheur possible ». Flore Thérond conclut « on espère que ce genre de situation pourra faire des émules car on sait que ce genre de situation existe dans beaucoup d’endroits et pas seulement en France, mais de par le monde… Car pour nous c’est un jour d’espoir ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article