Vidéo. Un bar restaurant revu à la Pagnol à Saint-Germain-du-Teil

Pour vivre autrement et se rapprocher de leur famille basée aux Hermaux, depuis le 8 avril dernier, les frères Alexandre (42 ans) et Olivier Lejeune (49 ans) tiennent le Café de la place à Saint-Germain-du-Teil avec un second Alexandre, fils de ce dernier, pour chef cuisinier. Et ce après avoir chacun débuté et construit leur carrière professionnelle respective en région parisienne. « C’est un projet de vie avant d’être un projet professionnel », souligne le plus âgé des deux Alexandre. « Je rêvais d’un bar un peu à la Pagnol, avec les anciens qui jouent aux cartes, les jeunes qui profitent, un mélange de toutes les générations et c’est ce qu’on est en train de réussir à faire (…) Dans un village de 900 habitants, s’il n’y avait pas de bar et de restaurant, c’est un peu comme si on enlevait un lieu de rassemblement et l’âme du village ».

« Garder un côté humain avant tout »

Côté cuisines, Alexandre (22 ans) propose « de la brasserie traditionnelle à partir de produits locaux frais et locaux », mais aussi des « spécialités choucroute ou plus exotiques comme du poulet colombo ». « Dans le coin, observe son père Olivier Lejeune, on est quand même plus viandard que poisson… Du coup on propose des choucroutes de poissons mais sur événement (et sur réservation), afin de pouvoir gérer plus facilement le stock ». Le trio sert « entre 25 et 30 couverts maximum » par service, car, précise Alexandre Lejeune, « ça nous permet d’avoir des clients qui sont satisfaits, car qu’ils sont servis correctement, et de garder un côté humain en ayant le temps de discuter avec eux. C’était notre envie, ce qui était important pour nous en reprenant le Café de la place ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *