Vidéo. Racheter une laiterie liquidée afin de garder ses bêtes en Lozère

Depuis l’annonce il y a un mois de la liquidation judiciaire de la laiterie de Coucouron en Ardèche, qui collectait leurs laits, Jean-Claude Merlino et Hervé Sapet vivent un feuilleton dont les deux éleveurs lozériens se seraient bien passés. Ils évoquent ici à la fois leurs espoirs, les soutiens temporaires (C’est qui le patron, Duo Lozère et la Fromagerie des Cévennes) dont ils bénéficient, mais aussi leurs craintes de devoir se séparer à la fois de leur outil de travail et de leurs animaux.

Vidéo LD/Cyprien Rome, novembre 2021
Un verdict le 23 novembre

Le 12 octobre dernier, se souviennent les éleveurs de Châteauneuf-de-Randon, «  la laiterie de la Laoune nous a appelés pour nous informer qu’elle avait déposé le bilan le matin-même. Les deux semaines qui ont suivi, on a dû jeter notre lait ». Ensuite, la fromagerie Duo Lozère, s’est proposée pour collecter le lait des 35 vaches Montbéliardes d’Hervé Sapet, au moins jusqu’au 23 novembre prochain. Dans le même temps, La fromagerie des Cévennes collecte le lait des 185 chèvres de Thomas et Jean-Claude Merlino. Ce dernier détaille : «  avec Hervé Sapet, on a fait fait une proposition de rachat de la laiterie de la Laoune, soutenus par le collectif de consommateurs C’est qui le patron. Le jugement du tribunal administratif d’Aubenas aura lieu le 23 novembre prochain ». A l’ombre de cette épée de Damoclès, Hervé Sapet avoue « qu’en tant qu’éleveur, on est habitué à encaisser des coups… Mais ces derniers temps, ça devient fatigant aussi bien moralement qu’économiquement ».

Cyprien Rome

Une réflexion sur “Vidéo. Racheter une laiterie liquidée afin de garder ses bêtes en Lozère

  • 12 novembre 2021 à 19h50
    Permalien

    Comment peut-on aider ces gens,,,????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article