Vidéo. La menace d’expulsion de Lesly fait réagir les habitants de Brenoux

Lesly Kate Moussavou, 35 ans, mère d’une enfant de 3 mois et résidente depuis mars 2019 à Brenoux, est menacée d’être reconduite à la frontière sous une cinquantaine de jours. Et donc d’être séparée de son mari Urbain, professeur d’espagnol aux collèges de Meyrueis et de Sainte-Enimie. La manager en ressources humaines gabonaise détaille ici ce qu’elle vit à tête reposée comme la conséquence « d’une question de droits peut-être mal interprétée », mais émotionnellement comme une incohérence voire une injustice flagrante. Deux membres de son comité de soutien, Clémence Gouret et Olivier Rouméjon, témoignent ici de leur incompréhension face à la situation de leur voisine, qu’ils décrivent comme très appréciée au sein de leur commune. « Je ne vois pas et ne comprends vraiment pas ce qui peut être reproché à Lesly pour qu’elle ne reste pas sur le territoire », note l’élu local.

Vidéo LD/Cyprien Rome, octobre 2021

Un rassemblement de soutien prévu ce lundi

En attendant l’obtention d’un nouveau titre de séjour lui permettant de pouvoir répondre à des sollicitations professionnelles en Lozère, Lesly Kate Moussavou rédige sur une thèse sur l’interculturalité en milieu rural et donne des cours de ressources humaines en ligne à des étudiants, eux-mêmes en difficulté. Ce lundi 11 octobre, elle sera notamment contrainte de rendre son passeport dans les murs de la Préfecture de la Lozère à 10 heures. Un rassemblement est prévu juste avant, à 9h45 au niveau du parking du faubourg Montbel à Mende, à l’initiative de son comité de soutien, pour l’accompagner sur le chemin de la Préfecture.

Cyprien Rome

2 réflexions sur “Vidéo. La menace d’expulsion de Lesly fait réagir les habitants de Brenoux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article