Vidéo. Elle devient créatrice de bijoux en retrouvant l’usage de ses mains

Rencontrée à l’occasion des rencontres de la couture et du fait-main à Mende, la créatrice d’accessoires de mode et de bijoux Nathalie Champion se définit avant tout comme une éternelle bricoleuse. Elle évoque ici pourquoi et comment elle en est arrivée à créer sur le tard ses propres broches, manchettes ou encore boucles d’oreille en feutrine de laine et textiles brodés de perles, dentelles, rubans et boutons.

Vidéo LD/Cyprien Rome, octobre 2021

« Les mains, des outils fabuleux »

Ce qui plaît avant tout à Nathalie Champion c’est de « mélanger plein de techniques et plein de matériaux. Quand on est autodidacte comme moi, on n’est pas jamais bloqué, on peut même tout s’autoriser ». Pendant un longue période consécutive à une polyarthrite, la créatrice auvergnate ne pouvait plus se servir de ses mains. Par le prisme de cette maladie et en s’inspirant notamment de Frida Kahlo, Nathalie Champion a alors « pris conscience de la préciosité des mains, en tant qu’outils fabuleux, et qu’il fallait en faire quelque chose. La vie que mes mains m’ont amené, j’adore. Je ne suis jamais au même endroit, je rencontre plein de gens, je vois des belles choses et des endroits fabuleux… En fait ça me remplit ». Son atelier Fleurs et feutrines est installé au 630 route d’Enval du côté de Laps dans le Puy-de-Dôme. Ses créations sont observables en ligne sur http://urlr.me/TSNW2

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *