Vidéo. Dans les rouages du Moulin de Colagne huit fois centenaire

Vincent Sabatier, son chef meunier, nous guide ici dans les coulisses du Moulin de Colagne à Chirac dans les zones de production mais aussi de conditionnement de la quarantaine de farines que propose un lieu riche de huit siècles d’histoire. Un tradition ancestrale que revendique son directeur Jean-Pierre Constans en détaillant : « On a repris ce que faisaient les anciens, car ça amène toutes les qualités nutritives sur une farine… ça améliore à la fois les fermentations et les levains. A l’arrivée pour les boulangers, cela donne du pain comme il devait se faire avant. C’est à dire du temps de la fermentation et un bon produit ».

Vidéo LD/Cyprien Rome, février 2022
8.000 tonnes de blés broyés par an

En quinze années passées dans les rouages de la minoterie lozérienne, Vincent Sabatier a assisté à différentes mutations. « Quand j’ai commencé, on emballait les sacs à la main, note le chef meunier. Depuis six ans, on palettise avec un robot, c’est un gros changement concernant le conditionnement. On a maintenant deux lignes de production qui permettent d’écraser environ 8.000 tonnes de blés à l’année. Alors qu’il y a quinze ans, on écrasait entre 2.500 à 3.000 tonnes par an ». Des céréales qui sont broyées à l’ancienne par des meules en pierre de silex d’origine, après avoir été sélectionnées lors de leur passage par le laboratoire du Moulin de Colagne. Un local où notamment s’élaborent et s’optimisent ses recettes bio et traditionnelles.

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *