Vidéo. Dans les murs de la ferme auberge du Montet aux Salelles

La Ferme du Montet n’a pas pu fêter ses 20 ans pour cause de crise sanitaire en 2020 tout en perpétuant sa fameuse tradition du cochon à la broche en été. Lise Malzac évoque ici les différentes facettes d’un hameau où seule sa famille réside et ce depuis 11 générations sur les hauteurs des Salelles. De sa ferme auberge à ses chambres d’hôtes en passant par ses produits fermiers, Lise Malzac revient sur les différentes récentes évolutions d’une ferme familiale qu’elle gère depuis 3 ans avec sa soeur cadette Emilie.

Un élevage de 14 cochons au féminin

Actuellement et jusqu’à mi-mars, l’éleveuse lozérienne de 42 ans transforme ses 14 porcs en charcuteries et pâtés qu’elle propose en vente directe tout au long de l’année. Car la demande en produits locaux et la fréquentation de la ferme auberge s’intensifient significativement. « Cet été on a bien travaillé, note Lise Malzac, on a eu beaucoup de monde jusqu’au 11 novembre, notamment car il faisait beau. Ainsi qu’à Noël où on a eu du monde en comparaison avec les années précédentes ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article