Vidéo. Bernard Granjean sort Au gai Canut, son 2e polar déjanté

A l’occasion de la sortie le 1er octobre de son polar Au gai Canut, une nouvelle enquête de Raoul Bavart et Jean-Marie Bette qui se déroule dans le milieu des EHPAD, rencontre en vidéo avec Bernard Granjean. L’auteur lozérien de 76 ans, revient ici sur la genèse de sa série de polar, son parcours mais aussi ses centres d’intérêt et d’inspiration.

« Des morts pour de rire »

Son duo d’enquêteurs, toujours passionnés de gastronomie et de bons beaujolais, est composé par un commissaire aux méthodes particulières et un jésuite au crâne chauve, « pittoresques et burlesques », précise Bernard Granjean, « ce n’est pas du tout un polar tragique, c’est un divertissement ». Il a pour ambition de sortir chaque année une nouvelle aventure de son duo atypique, toujours dans le même registre, sans se prendre au sérieux, « des morts pour de rire ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *