Coutellerie. Une entreprise pionnière à Langogne

L’entreprise Mercorne, fondée en 1992 à Langogne par les frères Pierre et Charles Castanier, va prochainement ouvrir une boutique au sein du temple coutelier de Thiers dans le Puy-de-Dôme. L’occasion de revenir ici en moins de dix minutes avec Pome Castanier, sa directrice actuelle et Benoît Canonge, son futur relais sur Thiers. sur le passé et le quotidien d’une  » usine à inventer de nouvelles matières  » pour les couteliers d’art.

Mercorne propose plus de 300 matériaux destinés aux couteliers d'art. Photo LD/Cyprien Rome
Mercorne propose plus de 300 matériaux destinés aux couteliers d’art. Photo LD/Cyprien Rome

Ivoire de mammouth et bouse de vache Aubrac

Comme le détaille l’entrepreneuse lozérienne, ivoires et molaires de mammouth, cornes de zébu ou encore bouses de vaches Aubrac font partie des plus de 300 matériaux que propose Mercorne pour habiller des manches de couteaux, qui transiteront ensuite dans de nombreux pays. L’entreprise de Langogne fait en effet tout simplement figure de pionnière dans le registre de la haute couture du couteau au niveau européen… Un statut à entériner au quotidien.

Texte et Vidéo Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article