Un projet de laboratoire cosmétiques en Lozère

Camille Ghersy, 25 ans, s’est lancée depuis plusieurs mois dans un projet de laboratoire cosmétiques en Lozère, à base de produits qu’elle présente comme « naturels, français, respectueux et artisanaux ». Elle a nommé sa marque LUPA’lis et est en passe de faire valider ses trois premières formules par un toxicologue : un déodorant, des dentifrices en pâte et en poudre. Des créations où elle associe notamment « vitamine E, glycérine végétale et beaucoup de plantes, les plus locales possibles ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est cosm2-1024x819.jpg.
Photos DR

« Créer et de vendre des cosmétiques en Lozère »

Depuis les environs de Montpellier, à l’heure actuelle, elle visite en couple des logements en Lozère. L’idéal serait selon elle « une maison où je pourrais dédier une pièce à mon laboratoire. Avec mon copain (mécanicien automobile spécialisé dans les engins de chantiers), on connaît très bien Langogne… En été, on a écumé pas mal de fêtes de villages en Lozère. L’ambiance du département nous a toujours attirés ». Le confinement a fini de les convaincre de « quitter la ville et de nous tourner vers un territoire moins dense en population. Mon projet professionnel est tout simplement de créer et de vendre des cosmétiques en Lozère ».

Un questionnaire pour se faire connaître

La jeune entrepreneuse propose actuellement un questionnaire en ligne pour l’aider dans sa démarche exploratoire via le lien https://forms.gle/2KmUngAbMZfpBucY8. Elle prépare par ailleurs sa première campagne de financement participatif sur Bluebees, une plateforme dédiée aux projets à fort impact écologique et social, dans laquelle Camille Ghersy souhaite inscrire les cosmétiques LUPA’lis.

Cyprien Rome

2 réflexions sur “Un projet de laboratoire cosmétiques en Lozère

  • 22 avril 2021 à 19h30
    Permalien

    Très bel article sur les futurs produits cosmétiques l’UPA’lis ! On se languit leur commercialisation pour pouvoir les utiliser ! Belle initiative de cette jeune entrepreneuse !

    Répondre
  • 22 avril 2021 à 22h00
    Permalien

    Voilà un bel article pour un beau projet !
    Rien de tel que la fraîcheur des hauteurs Lozériennes pour la fabrication de produits naturels….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article