Vidéo. Un jardin au cœur des Cévennes où les tulipes sont reines

Sur les hauteurs de Vébron, Evelyne et François Roux cultivent depuis une décennie une grande variété de tulipes sur lesquelles ils sont littéralement intarissables. Ou l’histoire d’une passion colorée et bucolique vécue du côté de Solpérières, où le couple cévenol propose des visites de ses jardins, un gîte mais également un salon de thé.

Vidéo LD/Cyprien Rome, août 2021

« La tulipe est une migrante, un symbole qui nous plaît beaucoup »

« Chacune de nos plantes est soignée par d’autres plantes du jardin, les équilibres d’ensemble sont donc assez vertueux », précise Evelyne Roux. Pour son mari François Roux, « il y a toujours une part de challenge dans l’agriculture… Ce qui nous a interpellés, c’est la présence de champs de tulipes sauvages dans le Parc national des Cévennes, sur le mont Lozère et l’Aigoual. C’est donc tout à fait normal pour nous qu’après un parcours dans différents pays, la tulipe revienne dans son pays d’origine. Car tout à l’origine, la tulipe est une migrante qui vient des contreforts de l’Himalaya et de l’empire Ottoman. C’est une migrante et c’est vraiment très bien, un symbole qui nous plaît beaucoup » et montre une fois de plus, selon lui, que « les Cévennes sont une terre d’accueil ». Plus d’informations concernant leurs activités sont consultables sur https://www.ferme-jardin-cevennes.fr/

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article