Vidéo. « Mes parents étaient les premiers à créer un théâtre en Lozère »

Bernard et Mireille Granjean ont créé en 1975 le Théâtre de la mauvaise tête (TMT) à Marvejols, le tout premier en Lozère. Ils sont aujourd’hui administrateurs et metteurs en scène de la compagnie La faute à Voltaire, basée et fondée à Auxillac en 2011. Et où figure notamment leur fille Pascaline. La comédienne de 46 ans présente ici la programmation des Estivales qui débutent ce vendredi soir dans leur fief familial d’Auxillac entre théâtre, ciné-concert, ateliers ou encore scène ouverte de poésie.

Vidéo LD/Cyprien Rome, 28 juillet 2021

« Du temps pour la création et partager beaucoup de choses en Lozère »

Pascaline Granjean note « qu’à l’époque, mes parents étaient les premiers à créer un théâtre en Lozère. S’en sont depuis suivis beaucoup d’autres et c’est génial. La Lozère est un territoire magnifique, où on est bien, où on a du temps pour la création et partager beaucoup de choses. Je trouve extraordinaire que de nombreuses jeunes compagnies viennent désormais s’installer en Lozère et que le réseau (théâtral) y soit maintenant bien développé ».

Un festival sur deux jours à Auxillac

Du côté d’Auxillac, les Estivales débutent le vendredi 30 juillet par le spectacle décalé Moderato Cannabisse par la compagnie La faute à Voltaire à 21 heures au tarif de 5€. Le samedi 31 juillet se succèderont différentes animations…
10h-12h : atelier théâtre pour tous de 6 à 80 ans
15h : spectacle Rêvez l’action, autour de contes, poèmes et musiques, en participation libre
17h : Scène ouverte à tous (de 6 à 90 ans ), où chacun pourra dire et partager un ou plusieurs poèmes de son choix
18h30 : apéritif offert par la mairie de La Canourgue
21h : Joël Forrester au piano accompagnera des films muets, en participation libre

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article