Les chemins de randonnée de l’Aubrac lozérien vus par ses deux baliseurs

Les deux baliseurs de l’Aubrac lozérien Claude Geourjon (côté Nasbinals) et Christian Mathieu (côté Aumont) évoquent ici le large éventail que propose leur territoire au niveau des randonnées en itinérance (GR) ou en version promenade (PR).

Vidéo LD/Cyprien Rome

Du chemin de Compostelle à celui de Saint-Guilhem en passant par le chemin d’Urbain V ou encore le tour des monts d’Aubrac, pour Claude Geourjon « chaque chemin a sa spécificité ». Tout en attribuant à chacun, au-delà de paysages somptueux, un dénominateur commun : un passage obligatoire par une case nommée aligot. Selon son homologue Christian Mathieu, « souvent les gens ne savent pas qu’il y a toute une armée de l’ombre qui entretient les chemins pour la Fédération française de randonnée. En général, ils nous remercient de leur permettre de découvrir des lieux, où ils n’auraient peut-être pas osé s’aventurer sans balisage ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article