Vidéo. Le moulin de la Borie, phare du causse Méjean

Guillaume Xueref, 36 ans, a été coopté par l’iconique meunier du causse Méjean Thierry Coulon pour assurer la relève au moulin à vent de la Borie à Hures-la-Parade à la fin de son apprentissage. « Un métier qui a du sens, particulièrement ici en Lozère et qui incarne l’avenir » en impulsant la voie de la généralisation « des circuits courts de matières premières, non industrielles, de qualité », note l’apprenti.
Car c’est toute une filière d’agriculteurs, de boulangers et d’acteurs locaux divers qui soutient et bénéficie de farines issues de l’activité quotidienne du moulin. Un cercle artisanal vertueux. Le moulin de la Borie constitue un sujet à la fois de fierté pour la Lozère et d’inspiration pour d’autres départements. Un meunier de l’île d’Oléron a notamment été formé l’été dernier à Hures-la-Parade… Il n’est pas le premier et ne sera pour sûr pas le dernier.

Vidéo LD/Cyprien Rome, juillet 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article