Des premières truffes sauvages précoces pour la saison hivernale 2022

D’un beau gabarit, d’une maturité déjà intéressante bien que précoce voire inhabituelle pour la saison (généralement de décembre à mars), les premières truffes Melanosporum sauvages dénichées ce jeudi 18 novembre du côté du causse corrézien laissent présager un cru 2022 plutôt prometteur pour les trufficulteurs en général, pour la centaine de passionnés qui s’y frottent en Lozère en particulier.

Cette première cueillette précoce représente ici 325 grammes de truffes Melanosporum, un produit plutôt rare qui avoisine régulièrement les mille euros le kilo sur les marchés français de la truffe.

Photos LD/Cyprien Rome, 18 novembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article