Des farines de Lozère mises en avant par une nouvelle boulangerie à Alès

Au 395 avenue Youri Gagarine à Alès, Clément Bellegarde ouvre ce mardi au public sa toute première boulangerie à base de pains biologiques au levain naturel qu’il a nommée Gueule de Pain. Pour ne rien gâcher, l’artisan gardois travaille avec des farines de Lozère : celles du moulin de Colagne et du moulin de la Borie, dont il a intégré la filière, à la fois par conviction et par passion.

« Faire un pain qui a du goût, du sens et de la gueule »

Pour Clément Bellegarde, l’Ecrasée du Moulin de la Borie, farine produite exclusivement à partir de céréales cultivées sur le causse Méjean est tout simplement « une farine unique et exceptionnelle. Je ne mesure pas encore la chance que j’ai de la travailler ». Un geste pourtant enclenché naturellement, mais aussi par communauté de pensées, suite à une rencontre décisive avec le meunier lozérien Thierry Coulon. En effet, l’entrepreneur de Gueule de pain est le seul gardois membre de la filière des farines du Méjean regroupant agriculteurs du causse, meuniers et transformateurs. Pour lui, « il y a des rencontres qui éveillent les consciences, d’autres qui forgent des amitiés et enfin celles qui sonnent comme une évidence. Ma rencontre avec Thierry Coulon synthétise ces trois éléments. Quand j’ai visité le Moulin de la Borie en février 2020 sous quelques flocons, j’ai tout de suite compris que nous allions forcément travailler ensemble ». De son côté, Thierry Coulon se dit sincèrement « très fier que les farines du Moulin de la Borie soient mises à l’honneur par Clément qui s’est doté d’un fabuleux outil à Alès ». Depuis son fournil flambant neuf, le boulanger gardois nourrit une seule ambition « faire un pain bio au levain naturel qui a du goût, du sens et de la gueule ».

Cyprien Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ? Partager cet article